Carnet de route

Week-end en Aragon 1/2

Le 24/10/2020 par Martin Aline

Quelles incertitudes toute la semaine qui a précédé ce superbe week-end! Après moultes tergiversations dues à la météo et aux nouvelles annonces liées à la recrudescence du Covid-19 en France et en Espagne, il fut finalement décidé qu'on inverserait les randos prévues et qu'on dormirait en gîte. Merci Manue et Séverine pour la préparation!

C'est donc au très petit matin du 24/10 que nous sommes partis à deux voitures et 6 passagers masqués en direction de l'Espagne pour gagner, au bout de 3 bonnes heures de route, notre première destination: les pieds de l'impressionnante Pena Montanesa. Commença une lente et bavarde ascension sur une trace pas toujours facile à trouver  serpentant dans un maquis de buis et de buissonnets piquants au milieu d'un panorma splendide, qui, a mesure que l'on s'élève, fait découvrir la vallée et les lacs en contrebas. Comme nous avions choisi de monter par la vire, il a fallut pour l'atteindre redescendre dans des pierriers. Après avoir fait preuve de souplesse et d'équilibre, nous avons fini par gagner cette vire de 4-5m surplombant une falaise à pic, bientôt complètement bordée de nuages. Nous avons donc progressé dans une sorte d'escaliers suspendus au milieu du ciel: magique! La cîme n'étant pas encore en vue, nous nous sommes arrêtés pour entammer le pique-nique au soleil, avec les aigles, puis nous nous sommes finalement hissés sur le plateau pour atteindre les derniers dénivelés rocheux, chacun à son rythme, et certains lestés du poids supplémentaire des beaux cailloux trouvés sur le chemin. Le paysage au sommet (2291 m) est magistral, sur 365° selon Eloi -hé oui, quand c'est beau, ça vaut bien quelques degrés supplémentaires!-, avec notamment le Mont Perdu tout empoudré côté Nord et la drôle de raquette que forme el Castillo Mayor, où nous sommes allés marcher le lendemain.

Après avoir terminé les restes du pique-nique et pris quelques photos, nous sommes redescendus par la voie "facile", disons carrossable, et grâce aux grandes discussions de salle des profs, nous sommes arrivés en bas vers 18h. Avant de partir, nous sommes allés faire un saut au monastère tout proche, qui offre un panorama sur "notre" montagne et nous a permis de nous enorgueillir de ce que nos petites jambes ont été capables de faire: 1300m de dénivelé en 9h, par la vire.

Il va sans dire que la douche chaude du gîte et le repas gargantuesque de l'auberge du village de Labuerda (qu'on recommande) ne furent que pur plaisir et grand réconfort après cette journée harassante mais tellement gratifiante.

 







CLUB ALPIN FRANCAIS AUCH GERS
OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS
RÉSIDENCE DU MOULIAS
43 AVENUE DES PYRÉNÉES
32000  AUCH
Activités du club
Agenda