Carnet de route

séjour ski de randonnée en vallée d'Ossau

Sortie :  Séjour de ski de randonnée en vallée d'Ossau du 13/02/2021

Le 28/02/2021 par Bertrand Marrou

Séjour ski de randonnée en vallée d'Ossau du 13 au 19 février 2021

 

Après pas mal d'incertitudes concernant la situation sanitaire, la météo et la neige, nous avons pu finalement nous retrouver pour ce très beau séjour de ski de randonnée en vallée d'Ossau.

 

Pour les itinéraires suivis, c’est ici, pour les photos au complet, c’est .

 

Jour 1 : Pics de Canaourouye et d’Anéou

 

Le rendez est donné à 9h au parking de la cabane de l'Araille juste en dessous du col du Pourtalet avec Stéphanie, Thierry, Marc et Eloi. Grand beau, beaucoup de monde au départ du parking. Objectifs, le pic de Canaourouye, puis le pic d'Anéou, plus sauvage. La neige en descendant du Canaurouye n’est pas facile mais cela s’améliore ensuite. Un belle journée de mise en bouche.

 

Nous redescendons ensuite à Gabas pour nous installer au gîte « Sagette » que j’ai réservé pour la semaine.

 

Jour 2 : Lacs d’Ayous

 

Les choses sérieuses commencent. La limite d’enneigement est trop remontée pour envisager un départ depuis Gabas et nous repartons de la cabane d’Arailles à 8h avant la cohue. Montée au col d’Anéou, descente vers la cabane de la Glère ; nous remettons les peaux pour rejoindre les lacs Castellau et Bersau. Pause bien méritée. Descente vers le refuge d’Ayous et lac Gentau dans une excellente neige avant de basculer vers le vallon de las Peyros et la cabane de Cap de Pount. Remontée vers la cabane de Peyreget et le col de l’Iou et la dernière descente vers notre point de départ. Paysages somptueux ; nous n’avons croisé quasiment personne de la journée ; il est bon de s’éloigner des sentiers battus ! Magnifique journée.

 

Stéphanie nous quitte et nous sommes rejoints par Solenne et Dominique.

 

Jour 3 : tour du pic du midi d’Ossau.

 

Nous profitons de la belle météo qui se poursuit pour prévoir le tour du pic du Midi d’Ossau. Nous partons à nouveau de la Cabane de l’Araille vers le col de l’Iou, descente en skis puis à pied vers le lac de Bious Artigues, remontée vers le col Long de Magnabaigt. Pause en compagnie d’un isard. Comme le groupe marche bien, je propose un petit bonus : le pic de Chérue. Il fait chaud, les isards sont partout et nous nous croyons au mois d’avril. Nous atteignons le Chérue qui nous offre un point de vue remarquable sur « Jean Pierre » star de la journée. Descente en traversant le col de Magnabaigt, second du nom, remontée vers le col de Suzon, descente vers le refuge de Pombie. Quatrième et dernier « repeautage » pour rejoindre le col de Pombie. Il n’y a pas un dénivelé très important mais un peu de distance et les jambes commencent à tirer. Dernière et belle descente pour retrouver notre point de départ. Encore une journée grandiose et toujours loin du monde.

 

Jour 4 : petit pic d’Ariel

 

La météo s’est un peu dégradée et du vent fort est annoncé. Nous partons de la cabane de Socques et remontons le vallon d’Arrious. Nous chaussons les skis peu avant la cabane. Le vent souffle très fort et en rafale lorsque que nous quittons le vallon principal pour nous élever vers le col de Sobe. La pente se redresse mais nous parvenons au sommet skis aux pieds. Le vent un peu moins fort nous permet de nous y restaurer … pas trop longtemps. Belle descente dont nous profitons jusqu’à la lisière de la forêt.

 

Jour 5 : pic de Peyreget

 

Thierry nous quitte et Jean Ba rejoint le groupe. Groupe qui se scinde en deux pour la journée.

Eloi part avec Solenne et Marc pour une belle course d’alpinisme hivernal, l’échelle des isards et le pic de Ger depuis Gourette (voir carnet de route) pendant que nous partons avec Dominique et Jean Ba tricoter autour du pic de Peyreget. Belles lumières mais nous sommes partis trop tôt, le grand beau ne s’installe que vers midi.

 

Solenne, Dominique et Eloi nous quitte et nous continuons à comité réduit, Marc, Jean ba et moi.

 

Jour 6 : pic de Lurien.

Le Lurien, une belle course, exigeante et sauvage. Nous partons du lac de Fabrèges et remontons la vallée du Lurien, bonne pause à la cabane de la prise d’eau dont nous avons mis un bout de temps à déneiger l’entrée. La pente se redresse et il faut cramponner avant d’arriver au sommet. Nous y trouvons une magnifique corniche. Neige un peu difficile à la descente avant de trouver la petite couche de neige printemps plus bas.

 

Jour 7 : Sanctus.

Nous quittons définitivement le gîte vendredi matin et partons de Gourette pour une dernière et petite course qui devait être tranquille. C’était sans compter sur le vent de face durant une grande partie de l’ascension qui a quelque peu freiner notre progression. Ca souffle de plus en plus fort à l’approche du sommet et ce mamelon tout en formes arrondies devient moins débonnaire. Heureusement, le vent est régulier et nous jouons un peu avec lui. Nous cherchons les faces sud bien décaillées pour la descente. Retour au parking vers 14h30, c’est parfait pour rentrer avant le couvre feu.

 

Très belle semaine donc et ce dans une ambiance particulièrement agréable, un groupe homogène et sympathique, des courses ambitieuses, des fins de journées et soirées au gîte chaleureuses accomppagnées de thés, bières, bons vins et petits plats maison, tartiflettes, rôti au lait, raclette au fromages de la vallée … que du bonheur !!

 

Merci à vous tous.

 

 

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS AUCH GERS
OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS
RÉSIDENCE DU MOULIAS
43 AVENUE DES PYRÉNÉES
32000  AUCH
Activités du club
Agenda